fbpx

Maxime Delahousse, promotion 2019/2020 nous raconte son expérience !

maximeead

Je m'appelle Maxime Delahousse, je vis à Paris et suis inscris en première année EAD à l'ESJ de Paris. Titulaire d'un diplôme d'état d'assistant social, je suis employé dans une association et j'ai pour missions d'orienter et réinsérer les personnes porteuses de handicap dans le monde professionnel grâce à des formations. 

 

J'ai habité à Auxerre, en Bourgogne jusqu'à mes 23 ans et il m'était impossible financièrement de monter à Paris pour étudier à temps complet dans une école de journalisme. J'ai alors attendu mon installation dans la capitale et ai mis de l'argent de côté pour pouvoir financer mes deux années d'étude à l'ESJ Paris.

Inscris depuis le début du mois de janvier, j'ai dû organiser un planning afin d'étudier les cours envoyés par l'ESJ ainsi que les exercices à rendre tout en continuant à travailler pour mon employeur à côté. Depuis de nombreuses années, j'aspire à devenir journaliste. Passionné par les médias et la télévision en particulier, je souhaiterais exercer dans la rédaction d'une chaine de télé.  Dans les moments difficiles que le pays et le monde a connu depuis ces dernières années et celle actuelle concernant le coronavirus, je souhaite plus que jamais être utile en informant un public le plus large possible. 

L'enseignement à distance me permet de garder mon poste d'assistant social pour pouvoir continuer de vivre à Paris et voyager pour m'ouvrir à de nouvelles cultures, de nouveaux paysages. Je crois que la curiosité et la découverte sont primordiales dans le métier de journaliste et je m'y adonne régulièrement.  Le fait de recevoir les cours par mail me permet de les lire et regarder à plusieurs reprises pour comprendre correctement les enseignements. Cela permet également d'avoir un échange régulier avec les formateurs pour bénéficier de plus d'informations et de conseils. L'implication doit être extrême puisque de nombreux devoirs nous sont demandés. Si mon inscription date de seulement 3 mois, de nombreux apprentissages me sont déjà acquis grâce au contenu intensif que l'école nous oblige à suivre. Les bases du journalisme et les méthodes de communication me sont transmises et comprises et cela me sera bénéfique pour le stage que j'effectuerais prochainement.

Le journalisme me nourrit et mes ambitions sont concrètes. La force et la notoriété de l'ESJ Paris me permettra j'en suis sur de faire ma place dans ce milieu très concurrentiel.

Pin It

Dernières vidéos