Au moins 4 prix Nobel parmi les anciens professeurs de l’ESJ Paris

Depuis la création de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris en 1899, des centaines de professeurs ont formé des générations de jeunes journalistes. Et parmi eux, au moins quatre prix Nobel, dont trois de la paix.

Aristide Briand, professeur à l’ESJ Paris de 1901 à 1902, il enseignait les « Questions sociales ». Prix Nobel de la paix en 1926, pour son action en faveur de la réconciliation entre la France et l’Allemagne.

Ferdinand Buisson, professeur à l’ESJ Paris de 1899 à 1918, il enseignait « Education, société et vie politique ». Principal artisan de la laïcité française. Prix Nobel de la paix en 1927.

René Cassin, professeur à l’ESJ Paris de 1936 à 1937, il enseignait la « Législation commerciale ». Prix Nobel de la paix en 1968, prix des Droits de l’Homme des Nations unies la même année.

Anatole France, professeur à l’ESJ Paris de 1902 à 1903, il enseignait la « Rédaction journalistique ». Prix Nobel de littérature en 1921 pour l’ensemble de son œuvre.

Sans oublier Pierre de Coubertin, dont le CIO a proposé le nom en 1936 pour le prix Nobel de la paix, demande qui n’a pas abouti. Il a enseigné à l’ESJ Paris « Sport et pédagogie », de 1907 à 1908.

L'ESJ est membre de...

Intégrer l’ESJ, c’est faire le choix d’une carrière dans le monde de l’information et des médias pour devenir un journaliste compétent, polyvalent et immédiatement opérationnel.

Nous contacter

  • 107, rue de Tolbiac
    75013 PARIS
  • 01 45 70 73 37

шаблоны joomla 2.5