Gabriel MATZNEFF, invité de l'ESJ jeudi 30 mai 2013

Jeudi 30 mai à 11h, nous recevrons l’écrivain et essayiste GABRIEL MATZNEFF qui a publié il y a quelques mois « Séraphin c’est la fin ! » (paru La Table Ronde), recueil d’articles parus depuis une quarantaine d’années notamment à Combat (quotidien où il débuta), Le Monde ou  Les Lettres françaises notamment.
Jusqu’à présent, il avait publié d’autres recueils d’articles et de chroniques : Le Sabre de Didi (1986), Le Dîner des Mousquetaires (1995), C’est la gloire, Pierre-François ! (2002, Yogourt et yoga (1995) et Vous avez dit métèque ? (2008). Admirateur autant de Sénèque que d’Hergé, de Casanova que de Cioran et de Montherlant (dont il fut le confident), Gabriel Matzneff est un électron libre, un esprit caustique bien dans son temps, animé par la passion de la vérité.
 
« La liberté n’est jamais acquise, elle est une perpétuelle reconquête. Quand je vois l’imbécile « nouvel  ordre mondial » prôné par les pharisiens glabres d’outre-Atlantique et les excités barbus d’Arabie (qui, les uns et les autres, présentent régenter nos mœurs, nous dicter ce que nous devons penser, croire, écrire, manger, fumer, aimer) étendre son ombre sur la planète, j’ai l’impression d’avoir labouré la mer, écrit et agi en vain.

Pourtant je m’opiniâtre. Qu’il s’agisse de la résistance au décervelage opéré par les medias, de la résistance aux sales guerres de l’impérialisme américain, de la résistance à l’omniprésence vulgarité des mufles (…) je demeure fidèle à mes passions qui ont empli ma vie d’homme et inspiré mon travail d’écrivain ; que jusqu’au bout, je persiste dans mon être, je persiste dans mon être. » Gabriel Matzneff.
 

L'ESJ est membre de...

Intégrer l’ESJ, c’est faire le choix d’une carrière dans le monde de l’information et des médias pour devenir un journaliste compétent, polyvalent et immédiatement opérationnel.

Nous contacter

  • 107, rue de Tolbiac
    75013 PARIS
  • 01 45 70 73 37

шаблоны joomla 2.5