Tribune :

Tribune : "Refaisons de l'école de journalisme une école de la République"

A l’heure où les médias et les journalistes en particulier souffrent d’un déficit d’image (selon l’expression consacrée), voyant leur crédibilité et leur impartialité remise en cause de manière récurrente, il est temps de revoir  les enjeux de cette belle profession. Le statut du journaliste paradoxal : il est à la fois perçu comme le pion de forces politiques et de groupes de pression économiques, alors qu’il ne fait partie de l'élite que par "l'entrée des artistes".

+

EDITO - Premiers travaux : de « l’art de la critique » considéré comme un des beaux-arts

EDITO - Premiers travaux : de « l’art de la critique » considéré comme un des beaux-arts

Qui a-t-il de commun entre une pièce de boulevard un peu tarte, une exposition d’art contemporain plutôt trash, un film qui cartonne avec un acteur oscarisé depuis peu et… Sigmund Freud ? Rien, sinon qu’ils ont retenu l’attention des étudiants en formation de Presse culturelle à l’Ecole supérieure de journalisme de Paris. C’est l’époque des premiers travaux aboutis. L’idée ? Ecrire une critique libre sur ce qu’on a vu et aimé, une pièce de théâtre, un film, un livre, une exposition, etc. Le format ? 1.500 signes environ. Et en avant. Un seul mot d’ordre : rendre sa copie à l’heure.

+

Martine Laroche-Joubert invitée de l’ESJ Paris mardi 9 avril

Martine Laroche-Joubert invitée de l’ESJ Paris mardi 9 avril

Sa carrière est au rythme de la planète. Martine Laroche-Joubert était grand reporter à France 2. Elle a connu tous les terrains de guerre, le Rwanda, l’Ethiopie, la Somalie, mais aussi le Libye, la Syrie, l’Irak, sans oublier l’Afghanistan, Sarajevo et Haïti. Martine Laroche-Joubert était en duplex lors de la libération de Nelson Mandela, avant de devenir correspondante à New York pour France 2.

+

Les anciens de l'ESJ Paris au Nouveau Casino pour une soirée musicale

Les anciens de l'ESJ Paris au Nouveau Casino pour une soirée musicale

Comme chaque mois, les anciens de l'ESJ Paris se sont retrouvés pour un événement mensuel. Ce samedi 30 mars, les diplômés ont pu profiter d'une soirée au Nouveau Casino, au son de plusieurs DJs. 

+

Evolution des programmes de l'ESJ Paris

Evolution des programmes de l'ESJ Paris

A compter de la rentrée d'octobre 2019, l'Ecole supérieure de journalisme de Paris fait évoluer ses programmes. Les modifications sont les suivantes.

+

3 questions à Salim Saab (réalisateur)

3 questions à Salim Saab (réalisateur)

Le 8 mars 2019, à l’occasion de la journée mondiale de la femme, l’ESJ Paris a reçu un ancien élève de l’école. Salim Saab, journaliste et réalisateur, a présenté son nouveau documentaire « Forte » qui présente des portraits de femmes artistes du monde arabe. Entre street art, hip hop et tatouage, il raconte leurs parcours de femmes fortes.

+

3 questions à Mathieu Gallet, fondateur de Majelan

3 questions à Mathieu Gallet, fondateur de Majelan

Mathieu Gallet, ancien président de l'INA et de Radio France était en conférence le mercredi 6 mars à l'Ecole supérieure de journalisme de Paris. Désormais à la tête de Majelan, il entend révolutionner l'utilisation du podcast en France.

+

3 questions à Cécile Maistre-Chabrol

3 questions à Cécile Maistre-Chabrol

Cécile Maistre-Chabrol, la fille de Claude Chabrol est venue, le 8 février à l'Ecole supérieure de journalisme de Paris, présenter le portrait qu'elle a réalisé de son père adoptif : "Chabrol, l'anticonformiste". Star de la Nouvelle Vague, Claude Chabrol a offert pendant de nombreuses décennies sa filmographie abondante et hétéroclite.

+

L'ESJ dans le monde

Maroc

Douala

Grand Lille

Alger

Tunis

Dakar

Genève

Paris

L'ESJ est membre de

Association française des écoles de journalisme

European journalism training association

Union de la presse francophone

Press club de France


Intégrer l’ESJ, c’est faire le choix d’une carrière dans le monde de l’information et des médias pour devenir un journaliste compétent, polyvalent et immédiatement opérationnel.

Dernières vidéos